Le développement considérable des méthodes modernes de calcul numérique a apporté aux physiciens un outil extrêmement précieux, certes, mais n’a nullement amoindri l’intérêt présenté par une étude sérieuse des fonctions spéciales dont ce cours présente deux seulement (vu le facteur de temps) : fonction factorielle, fonction d’erreur. Beaucoup de propriétés de ces fonctions sont liées aux transformations de Laplace et de Fourier, dont le rôle reste de tout premier plan dans la physique Mathématique actuelle; pour ces raisons, ces transformations occupent une place notable dans ce cours.


La théorie des graphes constitue aujourd’hui un corpus de connaissances très important.

Comme son nom l’indique, ce cours ne constituera donc qu’une introduction à cette théorie.

Nous le préciserons ultérieurement, le développement de cette théorie doit beaucoup à celui des calculateurs.

Il nous a donc semblé incontournable d’exposer quelques algorithmes de base (recherche de chemin, d’arbre, de flots, etc.).